Vietnam - My son - Vestiges Cham

Notre dernier jour à Hoi An est consacré à la visite du site archéologique de Mỹ Sơn. Ce site Cham a été, en grande majorité, détruit  par les bombardements américains (qui croyaient que les résistants Vietcongs se cachaient là). Le site ne rivalise pas avec la beauté d’Angkor Vat, au Cambodge, célèbre pour ses magnifiques vestiges d’art champa, mais il en donne un avant-goût.

Les Chams, dont les origines étaient indiennes, vivaient dans le Sud du Vietnam et au Cambodge, entre le 2 ième et le 15 ième siècle, avant d’être chassés par les Vietnamiens venus de Chine. Le site, construit en briques orangées, matériau extrait des montagnes voisines, était dédié au culte de Shiva.

De retour en ville, nous regardons la vie s’écouler tranquillement sur le fleuve Thu Bon, dans le centre historique. Scènes pittoresques de la vie au Vietnam.

Scène de rue Hoi An

Nous discutons avec un étudiant, cette fois ci en français, avant de reprendre le bus  de nuit pour le sud du pays, direction Dalat et Ho Chi Minh.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.