Coût de la vie Québec vs France
Arrière
Suivant

Introduction

Avant de décider de vivre au Québec nous nous étions beaucoup renseignés sur cette province et avions tellement de fois entendu que le coût de la vie y était moins cher qu’à notre arrivée, en 2009, nous en étions totalement convaincus. Mais, avec le recul, qu’en est-il réellement ?

Bien des articles en parlent mais beaucoup abordent ce sujet de façon générale et peu d’entre eux présentent les méthodes de comparaison utilisées. J’ai donc décidé de me lancer dans cet épineux sujet via un comparatif le plus réaliste possible. Pour l’ensemble du comparatif, le taux de change appliqué est arrondi à 1 € = 1.4 $CAD et la France servira de référence pour le calcul de la variation (en vert lorsque la France obtient l’avantage, en rouge dans le cas contraire).

Utilisez le menu déroulant avec les bouton « Retour » et « Suivant » pour parcourir les différentes catégories du comparatif. C’est parti !

Arrière
Suivant

14 COMMENTAIRES

    • Merci beaucoup Sandrine. Ce fut pas mal de travail de recherche et, bien qu’il ne soit pas entièrement exhaustif, nous sommes plutôt satisfait du résultat et heureux que ça puisse aider d’autres immigrants.

  1. Tres bonne anlyse ,j,ai vecu 12 ans au canada et j,avais fait la comparaison ,
    suite a ca ,je suis rentree en france pour la sante et le climat
    par contre la tranquilite pour sortir le soit (top a Montreal)
    on ne peut pas tout avoir ..quand a la nourriture,dur dur au debut
    j,aime toujours le quebec plus pour des vacances
    on ne nous pas toute la verite ,

    • Merci pour ce retour. Nous, nous entamons notre 8ème année. Comme tu dis on ne peut pas tout avoir. Il y a du pour et du contre de chaque côté. Comment s’est passé ton retour en France ? Est-ce que ça a été difficile ?

  2. Super article ! Étant moi même développeur Web avec des envies d’emmigration, ça m’aide énormément !
    Cependant j’avais une petite question, le salaire annuel de développeur web en France que tu annonces me paraît plutôt élevé. Est ce que tu pourrais spécifier ton expérience et tes spécialités?

    Merci encore pour ton super boulot 😉

    • Merci. Heureux que ça puisse aider. 🙂

      Pour ce qui est du salaire français, étant expatrié depuis 2009, je me suis basé sur le site http://jobprod.com/salaires-developpeurs-2015 pour obtenir les salaires moyens en 2016. J’avoue également que le taux moyen obtenu m’a semblé élevé mais j’ai laissé le bénéfice du doute n’ayant pas eu d’expérience en France depuis presque 8 ans.

      Me concernant, j’ai un master 2 en programmation et j’ai commencé à travailler en tant que développeur web (PHP, HTML, CSS, JavaScript, MySQL…) durant plusieurs années en France puis je me suis spécialisé dans les jeux vidéos. Je suis à présent cofondateur et développeur dans une compagnie de jeux vidéos à Montréal bien que je continue à faire du développement web.

  3. Au Québec depuis 27 ans, je compte retourner dans le Sud-Ouest de la France dans 10 ans, pour le climat et pour la qualité de vie des personnes moins jeunes, et je vous remercie de ces informations qui complètent celles que j’ai des coûts aperçus lors des mes voyages dans l’hexagone.

    Pour les voitures, je complèterais en disant que l’essence est moins chère, mais les voitures comparable consomment généralement considérablement plus (plus grosses mais aussi qualité de l’essence, je pense), le coût au kilomètre est à peu près le même à l’utilisation. Les distances entre les centre d’intérêt sont considérablement plus grandes, la vitesse moins sévèrement contrôlée (tolérance de 20 km/h mais vitesse max théorique sur autoroute de 100 km/h) mais les amendes plus salées passé 120.

    Pour l’annecdote Décathlon devrait arriver au printemps prochain en banlieu de Montréal.

    • Merci beaucoup ! Ton commentaire est vraiment pertinent ! Je ne savais pas pour la qualité de l’essence en revanche, effectivement, les distances à parcourir ne sont pas comparables. Oui j’ai cru comprendre que Decathlon s’installerait à Brossard. À voir si les prix seront aussi avantageux ici.

  4. Excellent travail, ajouter qu’au Quebec, on n’a pas de pesages sur les autoroutes, pas de facture pour l’eau, juste une taxes fonciere, une tva juste sur les produits confectionnés, actes notarié dans les 1200$, assurance voitures moins dispendieuses, pas de carte grise ou vignettes, on paie une plaque a l’année qui est en partie une assurance…

    • Par contre, l’entretien d’une automobile coûte pas mal plus cher, entre les pneus d’hiver, la protection contre la rouille, et le permis à payer à chaque anniversaire (pas seulement la plaque…). Et côté assurance, cela nous coûtera moins cher en assurance habitation en France qu’au Québec. J’avais fait une analyse comparative (ma mère étant retraitée du Trésor Public elle a fait une simulation pour notre situation) et avec 3 enfants, nous payerons moins d’impôts en bout de ligne. Il y a aussi la notion de cotisations REER (car nous devons considérer qu’une partie de nos revenus devra servir à bâtir notre retraite…)
      Sans oublier les tickets restaurant totalement inexistants au Québec, les déductions possibles au niveau des frais de transport etc etc…il y a des tas de petits détails qui finissent par faire gonfler ou baisser une facture. Alors pour nous ce sera effectivement un match nul entre le Québec et la France, avec un avantage pour la France côté nourriture (le bio demeure encore cher au Québec comparativement à la France).

      • Bonjour Céline,

        Je suis d’accord avec toi concernant l’automobile. Les frais d’entretien sont pas mal plus chers ici à Montréal. Concernant l’assurance habitation, personnellement je paye moins cher au Québec qu’en France pour un condo 4 1/2. J’imagine que ça dépend sans doute du type d’habitation et de la superficie.

        Concernant les impôts je reste tout de même septique car les impôts français restent beaucoup plus élevés qu’au Québec. C’est aussi ce qui justifie un meilleur système sociale en général.

        Pour les tickets restaurants c’est effectivement inexistant ici. Ici, les employeurs offrent plutôt des assurances privées et autres plus petits avantages comme des rabais pour les gyms, etc… Concernant les frais de transports le gouvernement privilégie d’avantage l’utilisation des transports en communs. Il existe donc un crédit d’impôt pour cela et plusieurs mesures permettent la déduction des frais engagés pour exercer ton travail.

        Concernant le bio, je ne peux pas me prononcer concernant la France car je n’y habite plus depuis un moment mais, j’arrive à trouver sans trop de problème des légumes à prix abordable. En revanche je ne vais pas dans de grandes enseignes et je privilégie souvent des épiceries de quartier ironiquement bien moins chères.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire !
Entrez votre nom ici