Mexique - Chichen Itza - Pyramides

Ravis d’être partis de Cancun, nous déposons nos bagages à la hâte dans notre hôtel, puis, sans attendre, nous prenons un taxi collectif pour le site archéologique de Ek Balam. Le site modeste est situé au cœur de la forêt. Par malchance, une partie des vestiges est en restauration, en particulier la majestueuse tête de jaguar sculptée qui fait la célébrité du lieu et que nous ne pouvons pas voir.

De retour à Valladolid, nous flânons dans la ville, au hasard des rues. C’est un village charmant, chaleureux et tranquille.

La région est célèbre pour ses Cenotes, des bassins naturels d’eau douce souterrains ou à ciel ouvert. Dans la région beaucoup de cenotes sont à visiter, dont un au centre de la ville de Valladolid. Ce n’est certes pas le plus beau, mais faute de temps nous nous en contentons.

Valladolid-cenote

Nous profitons du lendemain de fête (1er janvier) pour nous rendre à Chichen Itza. Nous pouvons ainsi profiter d’un calme relatif pour visiter ce site archéologique qui est habituellement bondé dès l’aube (quelle chance que les touristes se soient saoulés la veille !). Chichen Itza est le site Maya incontournable du Yucatán, et pour cause: les ruines sont bien conservées et les temples sont majestueux.

 

 

Nous en apprenons davantage sur les traditions mayas, notamment la place importante des sacrifices humains dans leurs rites sociaux et religieux.  Dans la culture maya, mourir était un honneur. Ainsi, à l’issu du jeu de paume (sorte de baseball maya), c’est le chef de l’équipe victorieuse qui était sacrifié par décapitation.

Chichen Itza

Peu à peu, le site s’anime. Les touristes et les vendeurs à la sauvette investissent la place quand nous terminons notre visite. Les allées sont bientôt remplies de nappes, vêtements brodés et breloques en tout genre. Le répit aura été de courte durée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.