Montreal - Expo - BANQ

Ne manquez pas l’exposition La Bibliothèque la nuit qui se déroule en ce moment et jusqu’au 28 août 2016, à la Grande Bibliothèque de Montréal. Avec un casque 3D, vous pouvez visiter virtuellement 10 bibliothèques légendaires du monde.

Qu’est-ce que c’est ?

L’exposition La bibliothèque la nuit tire son nom d’un essai d’Alberto Manguel. Dans son livre l’écrivain s’interroge sur son rapport avec les bibliothèques à la fois en tant qu’espace public et espace intime.

Le spectacle a été conçu par Robert Lepage, l’un des plus grands noms de la scénographie québécoise, et sa compagnie pluridisciplinaire Ex-Machina.

ban_bibliotheque_nuit

Comment ça se déroule?

Rendez-vous à la salle d’exposition, niveau M, où vous présenterez vos billets électroniques imprimés. Le gardien qui va vous accueillir est un peu taquin. Après une brève introduction immersive dans la bibliothèque reconstituée d’Alberto Manguel, on va vous remettre un casque 3D et vous diriger vers une seconde salle où des pupitres de bibliothèques sont installés en plein cœur d’une forêt. Un véritable décor de théâtre.

Installez-vous confortablement dans une chaise, mettez votre casque et commencez la visite.

Au menu 10 bibliothèques mythiques qui vont-vous emmener aux quatre coins du monde : Sarajevo, Mexico, Ottawa, Amsterdam, Alexandrie, Kamakura, l’Abbaye d’ Admont en Autriche, Washington, Paris… mais aussi au cœur de la littérature elle-même avec la bibliothèque du Capitaine Nemo.

Le port du casque 3D peut être un peu déroutant au début. On perd rapidement la notion du temps et de l’espace (d’où l’intérêt d’être assis). Les sièges permettent de bouger à 360 degrés pour visiter les lieux de tous côtés, comme si on y était. Méfiez-vous si vous êtes sujet aux nausées ou aux étourdissements et prenez des pauses au besoin.

Du côté de la 3D : ne vous attendez pas à la qualité que vous pourriez trouver dans le milieu du jeu vidéo (par exemple). La technologie Oculus Gear VR étant un moins puissante que son homologue Rift, l’image manque de netteté.

Combien ça coûte ?

C’est gratuit tous les mardis soirs, à partir de 17h, pour tous. Sinon, c’est 5$ pour les abonnés et 10$ pour les non-abonnés. Les billets sont à réserver en ligne sur le site de la BANQ

Profitez-en pour vous abonner à la Grande Bibliothèque de Montréal, si ce n’est déjà fait : l’abonnement est gratuit pour tout montréalais sous condition de résidence, preuve à l’appui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire !
Entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.