Perigord Brantome Cover

C’est avec mon père et mon frère que j’ai passé des vacances en Périgord Vert cet automne. Nous logions dans la maison paternelle à Saint-Saud-Lacoussière, un charmant petit village cerné de forêt où de nombreux Anglais et Hollandais ont élu domicile.

L’endroit, situé dans le parc régional du Périgord Limousin, est idéal pour les amoureux de la nature. Le Périgord vert tient son nom de ses vastes étendues boisées, ponctuées de quelques villages isolés et de champs. Une poignée de maisons traditionnelles en pierre décrépites tient lieu de hameau. Le silence règne en maître dans ces paysages bucoliques. Les sentiers de randonnée courent dans la campagne, traversent des corps de ferme pittoresques où des petits vieux saluent les promeneurs avec bonhomie.

Le nord de la région est assez désert, d’ailleurs la population de sanglier y est plus importante que celle des hommes.

Les activités automnales préférées des Périgourdins sont la chasse, la cueillette des champignons et le ramassage des châtaignes, dans la plus pure tradition des chasseurs cueilleurs de l’époque de Cro-Magnon qui ont vécu là.

Mais attention : Les vieux agriculteurs ont la gâchette facile. En période de chasse, restez bien visibles dans les sentiers. On répertorie des accidents tous les ans.

En plus de son patrimoine naturel, le Périgord vert compte de charmantes bourgades éparpillées sur son territoire, de magnifiques châteaux et des grottes préhistoriques fascinantes.

Nontron

Ville des métiers d’art, la ville de Nontron abrite un ancien château où des artisans exposent leurs créations. Fin octobre, les créateurs s’invitent dans la rue lors d’une grande foire d’artisanat extérieure. Nontron est également réputée pour sa coutellerie : beaux, originaux et faits main, les couteaux de Nontron et plus largement du Périgord sont de beaux accessoires à acquérir par les amoureux de la bonne chair.

Brantôme

Ceinte par la Dronne, Brantôme est une ville-île raffinée. Son méandre de ruelles pavées, bordées de maisons ancestrales, son château et son abbaye invitent au badinage. C’est d’ailleurs dans cette petite Venise du Périgord que l’abbé Pierre de Bourdeille a signé la toute première œuvre libertine de la littérature française.

L’originalité de la ville :  à flanc de coteaux, sur la rive nord de la Dronne, les troglodytes ont été aménagées. Dans l’enceinte du château et de l’abbaye elles furent un lieu de culte pour les moines bénédictins, plus loin elles sont garages et commerces pour les riverains.

Grotte de Villars

C’est une véritable plongée dans l’histoire que l’on vit aux grottes de Villars. Dans cette chapelle souterraine millénaire, au drapé de concrétions calcaires, des dessins préhistoriques ont été préservés et sont offerts au regard émerveillé des visiteurs. Un face à face avec notre ancêtre Cro-Magnon à ne pas manquer.

Les photos y sont interdites.

Saint-Jean-de-Côle

Le village médiéval de Saint-Jean-de-Côle possède un charme fou. Dans ses petites ruelles pavées où trotte des petites veilles au pas alerte, la fraîcheur s’engouffre et offre un répit aux promeneurs béats. Le village est classé au palmarès des plus beaux villages de France.

Thivers

Pour une escale gourmande, choisissez Thiviers et sa maison du foie gras, produit phare de la région.

Excideuil

Excideuil est un autre village pittoresque où il fait bon flâner. Aux confins de la ville, sis sur une colline, le château surplombe les alentours.

À quelques kilomètres de là, la grotte de Tourtoirac est un autre chef d’œuvre souterrain façonné par la Nature.

D’autre joyaux se cachent dans l’écrin végétal du Périgord vert. À vous de les débusquer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire !
Entrez votre nom ici