À la croisée des chemins entre Montréal, Ottawa et la frontière États-Unienne, la Montérégie est une région rapidement accessible où les activités extérieures et familiales ne manquent pas. Oubliez les grands parcs naturels au relief accidenté, ce qui fait le charme de la Montérégie c’est son caractère champêtre, agricole et ses sites historiques.

Une région à dévorer

On pourrait dire de la Montérégie qu’elle est le grenier du Québec. Avec ses champs, vergers, érablières, la région est idéale pour pratiquer l’agrotourisme.

Au printemps, les Montréalais entretiennent leurs caries dans les cabanes à sucre. Ne manquez pas cette expérience gargantuesque !

De l’été à l’automne, petits et grands s’adonnent à l’autocueillette des fruits, en particulier la pomme qui est le produit phare de la région. Les cidreries ne manquent pas avec les domaines les plus connus comme Neige (disponible à la SAQ) et Cryo que nous avons adoré.

Attention Normands et Bretons, ne vous attendez pas à déguster un cidre brut fermier. Le cidre du Québec est différent du cidre français : Le cidre de Glace est une boisson très liquoreuse qui accompagne parfaitement les desserts ou les apéritifs. Quant au cidre ordinaire, il ressemble davantage à un jus de pomme pétillant.

Vous trouverez également de nombreuses fromageries en chemin. Notre coup de cœur va à la fromagerie le Ruban bleu qui produit d’excellents fromages de chèvre et de brebis.

Cyclotourisme en Montérégie

Comme la Montérégie est une région agricole, le terrain y est donc assez plat. Quoi de mieux pour pratiquer le cyclotourisme en famille. La région compte de nombreuses pistes cyclables accessibles directement depuis Montréal (La Riveraine, La montée de Chambly, ou les Iles de Boucherville) ou plus éloignées dans les terres comme l’Estriade (ne vous fiez pas à son nom : cette piste est bien située en Montérégie !).

Toutes les pistes sont répertoriées sur les sites Pistes cyclables ou Ma sortie vélo : il y en a pour tous les goûts !

Montérégie plein air

La région, assez plate, offre peu de défi pour les amateurs de randonnée, pourtant de belles balades sont possibles, en toutes saisons, sur les Monts Saint-Bruno et Saint Hilaire, en particulier si vous avez de jeunes enfants (ou que vous êtes peu motivés 🙂 ).

Et bien sûr, les Montréalais ne manqueront pas d’aller au Parc des îles de Boucherville à vélo !

Un peu d’histoire

Si les gourmands et les cyclistes vont être ravis, les amateurs d’Histoire ne seront pas en reste. Les Fortifications de Chambly, Le Fort Lennox (démonstrations de tir au fusil d’époque et animations), le Centre d’interprétation du site archéologique Droulers-Tsiionhiakwatha sont autant de sites à découvrir pour en apprendre davantage sur l’histoire de la région.

Chemin faisant, au gré des villages, vous pourrez apercevoir des maisons historiques en pierre comme à Calixta Lavallée ou à Saint Marc sur Richelieu.

Rendez-vous sur le site du Tourisme Montérégie pour en savoir plus sur la région.

N’hésitez pas à partager vos coups de cœur Montérégiens en commentaire !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire !
Entrez votre nom ici