Mexique - Mitla - La Dengue

Durée du séjour :

Nous sommes allés la première fois au Mexique en mars 2010. Nous avons passé 12 jours au centre du pays, entre Mexico D.F et Oaxaca.

Amoureux du pays, nous y sommes retournés une seconde fois en 2012, pour 13 jours supplémentaires, dans la péninsule du Yucatán. Pour en savoir plus, consultez nos itinéraires au Mexique : itinéraire au Yucatan et 4 villes à ne pas manquer au centre du Mexique.

Sécurité :

Même si la capitale a une mauvaise réputation, nous n’avons rencontré aucun problème particulier. Nous avons respecté les précautions d’usage. En dehors de la capitale, les villes et villages sont très tranquilles. Nous n’avons pas pris de taxis.

Transport :

Le métro de Mexico est sécuritaire malgré la présence de militaires qui, au début, est un peu déroutante. Il permet de rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport de la capitale.

De l’aéroport de Cancun, nous avons pris le bus pour rejoindre le centre-ville.

Pour toutes nos liaisons, nous avons pris la compagnie de bus ADO (formule classique/seconde classe), très fiable et professionnelle. Petit bémol : dans les bus, la climatisation est  mise à fond. Prenez un pull.

Cuisine et spécialités :

Classée au patrimoine mondial immatériel de l’Humanité, la cuisine mexicaine sait surprendre par sa richesse et sa diversité. Chaque région possède ses spécialités. Mes préférées : le mole poblano à Puebla (sauce au chocolat aux épices et aux amandes servie avec du poulet), le Pibil du Yucatán (une marinade au citron, ail et recado colorado) et le tamales (un petit pain de maïs cuit à la vapeur). La tortilla de maïs accompagne tous les plats. Son odeur plane en permanence dans les rues.

Vous trouverez d’autres curiosités culinaires sur les marchés : les chapulines (sauterelles grillées), des gusanos (vers de cactus), des nopales (cactus comestible), des Chicharrones (chips de couenne de porc), et d’innombrables variétés de piments.

Il existe un caramel mexicain à base de lait de chèvre, la Cajeta, similaire au dulce de Leche mais avec un goût légèrement plus prononcé.

Côté alcool, la spécialité d’Oaxaca est le Mezcal : un alcool d’agave fumée. Son goût est beaucoup plus fort que celui de la Tequila. Je vous recommande de goûter avant d’en acheter et de n’en prendre qu’une petite bouteille. Certaines bouteilles contiennent des vers grillés. Celui qui finit la bouteille doit les manger!

Achats :

Même si le Mexique n’est pas un pays coûteux, vous allez-vous ruiner en souvenirs. L’artisanat est superbe : robes brodées, calavera (tête de mort en papier maché), nappes colorées, tapisseries, bijoux, masques, vannerie, articles en cuir etc.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.