Taupo-Cover

Seconde étape de notre road trip en Nouvelle-Zélande : Taupo et ses activités aquatiques.

Après nos premiers jours à Rotorua et en arrivant à Taupo nous comprenons rapidement trois choses :

  • Que les villes de Nouvelle-Zélande, sorte de minis centres commerciaux à l’esthétique douteuse, sont à peu près toutes laides à mourir;
  • Que nous devrons notre salut culinaire à la communauté d’immigrants asiatiques;
  • Et que notre budget ne nous permettrait pas de nous offrir d’activités touristiques. Nous devrons donc profiter de ce que la nature nous offre gratuitement : la randonnée pédestre.

Après un repas rapide dans un restaurant thaï, plutôt bon marché, nous nous dirigeons vers l’office de tourisme de la ville. Il est bondé : beaucoup de voyageurs organisent leur transport vers le Tongariro depuis Taupo. Nous examinons nos possibilités d’activités gratuites dans le coin…elles sont minces. Nous décidons finalement de combler notre après-midi par une petite randonnée de long du lac sur le sentier du Five Mile Bay.

Le sentier, partagé entre cyclistes et piétons, court le long des berges du lac Taupo. Machinalement nous marchons à droite (détail qui peut sembler anecdotique mais qui finalement en dit long sur nos habitudes culturelles) jusqu’à ce qu’un vieux cycliste mécontent nous invective et nous arrache à nos rêveries de promeneurs presque solitaires. Le vent fouette l’eau et crée une houle puissante que des kitesurfeurs semblent apprécier. L’horizon est avalé par d’épais nuages. La balade de 7 kilomètres, tout en douceur, permet à nos corps, encore déphasés, de reprendre de saines habitudes.

Le lendemain, nous arpentons les rives de la rivière Waikato. Du motel où nous logeons, nous rejoignons le Spa thermal park à pied. Nous passons devant le Bungy, où nous observons quelques instants les intrépides s’envoyer en l’air, puis continuons notre chemin. Le sentier du parc mène à une petite piscine d’eau chaude naturelle qui se jette dans la rivière. Les baigneurs s’agglutinent rapidement dans ce spa à ciel ouvert.

Depuis la piscine jusqu’aux rapides, le sentier Aratiatia s’étend sur une dizaine de kilomètres. Nous n’en sommes qu’au début de notre voyage et, en parcourant ce sentier, je suis frappée, ou plutôt happée, par le paysage fauve qui se présente à moi. Je pense n’avoir vu de couleurs aussi vives de ma vie. Des bleus si brillants, des verts si profonds, des jaunes si lumineux. Quel que soit le chemin de randonnée parcouru, quelle que soit la route empruntée, la nature néo-zélandaise dévoile sa palette de couleurs franches et puissantes aux nuances infinies. De ce voyage, je retiendrai ces sublimes paysages qui submergent les âmes esthètes dans un tourbillon chromatique.

Nouvelle Zelande -Taupo-Aratiatia

Nous sommes peu nombreux à emprunter le sentier Aratiatia et cheminons en toute quiétude jusqu’aux chutes Huka. C’est ici que le bien-être s’arrête brusquement. Une vague de touristes impatients surgit de nulle part et se presse sur les barrières qui permettent d’observer les chutes. Les enfants crient, d’excitation ou de peur, les adultes se poussent pour prendre des selfies, la foule se bouscule sans ménagement. Des jets, tonitruants et bondés de touristes, affrontent le courant en contrebas. Le paradis se transforme en enfer. La nature cède à la culture… ou peut-être bien à l’inculture. 

Nous nous échappons rapidement de la mêlée, et continuons de randonner encore quelques kilomètres. Le chemin, qui s’éloigne des berges, est moins impressionnant mais permet de rejoindre les rapides d’Aratiatia. Nous rebroussons finalement chemin et rentrons à Taupo au terme de 4 heures de marche.

Nous profitons du reste de notre après-midi pour faire quelques courses et préparer notre journée au parc du Tongariro, le lendemain.

2 COMMENTAIRES

  1. Kia ora Mathilde!!

    Merci pour tes posts super intéressants!!
    Je suis arrivée il y a quelques jours en NZ et je confirme tes 3 conclusions, notamment celle sur le prix des excursions!!!
    On arrive à Taupo aujourd hui pour faire la rando Tongariro, hâte de lire ton récit!
    Bon voyage!!

    • Salut Élodie,

      Et oui tout est cher en NZ mais heureusement il y a de belles randos gratuites à faire un peu partout! 😉

      Bon courage pour le Tongariro (Nous avons fait le sentier des Tama lakes et pas le Crossing alpine)!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire !
Entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.