Les journées monotones de novembre et les rues battues par un vent déjà trop glacial nous convainquirent de partir loin de Montréal. Nous avions hésité assez longtemps sur le choix de notre destination. Nous prîmes nos billets pour la Nouvelle-Zélande sur un coup de tête, sans réaliser que nous partions en très haute saison et franchement mal préparés.

Nous ignorions jusqu’alors que la période de décembre-janvier coïncidait avec les grandes vacances d’été de l’Océanie. C’est quand nous avons jeté un œil aux locations de voitures que nous avons réalisé l’ampleur des dégâts : quasiment plus rien n’était dispo tant au niveau des véhicules que des logements. Nous avons passé une soirée entière à réserver en panique ce que nous pouvions, pour ne pas nous retrouver le bec dans l’eau une fois sur place et ruiner définitivement notre voyage. Nous rêvions de partir à l’aventure au gré des routes dans un van, finalement nous nous sommes rabattus sur une voiture économique et la location de chambres dans des auberges de jeunesse souvent médiocres.

Néanmoins notre road trip fut parfait. La voiture, dont les gentes étaient déchiquetées et tenaient avec l’aide de “serflex”, a tenu bon jusqu’à la fin. Après tout ces kilomètres, nous y étions finalement attachés et l’avons rendu presque à regret.

Nous avons parcourus les routes de Nouvelle-Zélande pendant 26 jours, du 25 décembre au 21 janvier 2018. Sur la base de notre expérience voici quelques points à connaître pour votre voyage et quelques infos en plus :

Transports et logements

  • N’oubliez pas de faire votre permis international avant de partir. Il pourra vous être demandé lors de la prise en main du véhicule.
  • Décembre et janvier sont des mois très touristiques où tout est pris d’assaut;
  • Pour réserver un van il faudra vous y prendre plusieurs mois à l’avance en haute saison;
  • Le camping sauvage et le stationnement overnight sont interdits en NZ;
  • Vous devrez donc également réserver vos emplacements de camping le cas échéant;
  • Il existe 2 types de camping :
    1. Les Holiday parks qui sont totalement équipés (douches, toilettes, buanderie, cuisine) et qu’il est préférable de réserver à l’avance en haute saison. Notez qu’en devenant membre de Holiday Parks, vous pouvez avoir un rabais sur la traversée en ferry.
    2. Les campings du DOC (Departement of conservation = les parcs nationaux de NZ) qui comprennent un toilette sec et un point d’eau généralement non potable (à faire bouillir donc)
  • Les emplacements de camping du DOC ne se réservent pas. Il faut s’enregistrer et déposer son argent dans la petite boîte en bois prévue à cet effet à l’entrée de chaque terrain;
  • L’essence est assez chère au pays du road trip. Pour économiser sur l’essence, vous pouvez devenir membre d’un supermarché partenaire (Les magasins Park N’ Save, Countdown, New World permettent d’économiser chez les stations associées.) Plus d’infos via l’article anglais  Just how do you get your fuel discounts?;
  • Il est assez facile de circuler et de se stationner en ville (place gratuites nombreuses) même en haute saison;
  • N’oubliez pas de rouler à gauche!
  • Le cyclotourisme est répandu, faites attention à eux surtout dans les virages qui peuvent êtres très très serrés!
  • Pour ceux qui ne comptent pas louer de voiture : il est très facile de se déplacer en autostop. Vous n’attendrez généralement pas plus de 15-20 minutes avant d’être pris;
  • Les nakedbus et bus Intercity sont une autre option (que nous n’avons pas testé mais dont on a entendu qu’ils étaient bondés et assez contraignants en terme d’horaire et de trajet.);
  • Le prix des vols intérieurs est étonnamment bas (du moins pour nous autres Canadiens). 

Voici les auberges où nous avons logé et qui se sont distinguées du lot : 

LKNZ Lodge (Ohakune) : Propre, calme, cuisine spacieuse et personnel charmant. On vous le recommande vraiment, surtout après une rando dans le parc Tongariro!

Eden Edge (Motueka) : Le lieu porte bien son nom. Il est parfait à tout niveau : propreté, confort, accueil, tranquillité. La cuisine est grande. Il y a même des œufs frais le matin pour les lèves tôt et un jardin d’herbes aromatiques. On a vraiment adoré!

Hat Tricks Lodge (Motueka) : Autre option à Motueka, en plein centre-ville. Propre, grande cuisine. 

Noah’s Ark Backpackers (Greymouth) : On l’apprécie pour la décoration kitsch des chambres sur le thème des animaux et la gentillesse du personnel. Dans l’ensemble, l’hôtel est propre et agréable.

Voyage Nouvelle Zelande - Transport Van

Communications

Si vous êtes Français, vous aurez sans doute votre forfait qui vous permettra de communiquer facilement partout dans le monde. Pour les Canadiens, en revanche, bonne nouvelle : vous pouvez acheter un forfait de base au mois pour la modique somme de 20$ (+5$ de carte sim) qui permet d’obtenir 200 minutes de communication en NZ, sms illimités, 1.25 Go de données + 1 Go de données offertes pour les réseaux sociaux. En plus, certaines compagnies offrent des points de connexion wifi gratuits un peu partout, surtout en ville, grâce auxquels vous aurez 1 Go supplémentaire par jour. D’autres options existent pour les communications internationales pour quelques dollars de plus.  Et oui, maintenant mes chers amis canadiens, vous avez la certitude de vous faire franchement arnaquer par les fournisseurs de votre pays!

Les principales compagnies téléphoniques sont : Spark, Vodafone et 2degrees.

Climat

  • Même en plein été, il ne fait jamais de températures caniculaires. Il fait chaud, mais le vent amène un peu de fraîcheur. Les conditions météo sont très changeantes et il peut même faire un peu froid les jours nuageux. Même en été, soyez équipés pour toutes les éventualités (coupe-vent, chaussettes chaudes, pantalons, gants, pulls, sont les bienvenus dans les valises);
  • Par tout temps et en toute saison, le soleil est votre ennemi. Puisque la Nouvelle-Zélande se situe sous le trou de la couche d’ozone, le soleil tape fort même les jours maussades. Vous allez cramer en un temps record en dépit de votre chapeau et des litres de crème solaire dont vous vous serez enduits!
  • La durée d’ensoleillement est exceptionnelle. Vous allez pouvoir profiter de  votre journée à fond, de 5h30 à 22h.

Budget et activités

  • Bonne nouvelle, du moins pour les Canadiens : les taxes et le service sont inclus dans les prix de vente. Le prix que vous voyez est le prix que vous payerez!
  • Dans chaque ville, vous trouverez un I-site (office de tourisme) et un bureau du DOC. L’un vous renseignera sur toutes les activités à faire dans le coin, l’autre sera utile surtout pour les grandes randonnées dans les parcs nationaux et la réservation des refuges;
  • Ne comptez pas moins de 75$ minimum/personne pour des activités (bungy, kayak, rafting, etc.). Prévoyez plusieurs centaines de dollars pour les vols en hélico. Pour des raisons budgétaires évidentes nous avons opté pour des activités gratuites (rando) et usé nos souliers;
  • Pour économiser dans les magasins d’équipements sportifs (Macpac, Kathmandu), pensez à devenir membre au préalable.

Alimentation

  • L’eau de robinet est d’excellente qualité. Inutile d’acheter de l’eau en bouteille;
  • De façon générale la Nouvelle-Zélande est un pays assez cher à tous les niveaux, et encore plus sur l’île du Sud. Un simple burger (en restaurant) peut coûter 20$ sans aucun accompagnement. Quant aux kiwis, ils sont plus chers qu’en Europe/Canada;
  • La cuisine néo-zélandaise est une cuisine assez ordinaire de type fast food : fish and chips, burger… Il existe quand même quelques spécialités telles que l’agneau mérinos et les moules vertes géantes. Fort heureusement les immigrants asiatiques ont ramené leur savoir-faire. Vous pourrez donc faire un tour gastronomique de l’Asie pendant votre séjour (coup de cœur pour le Rendang malaisien et son pain “roti Canai” dont je suis dingue);
  • Vous trouverez en supermarché, au rayon vrac, des abricots séchés produits en NZ. Ils sont excellents!
  • La NZ produit un miel à un prix faramineux, le miel de Manuka, dont ils vantent les propriétés thérapeutiques;
  • Il existe des stands de crème glacée faite avec de vrais fruits;
  • Vous pouvez acheter fruits, légumes et œufs de ferme frais sur le bord de la route, en libre service.

Bizarreries et autres infos sur le pays

  • Le pays est tellement sûr et tranquille qu’il y a des panneaux, sur les parkings, rappelant aux automobilistes de verrouiller leur voiture pour éviter les vols;
  • Il y a des toilettes publiques (et propres) absolument partout. Amis crohniens et rectocolitiens la Nouvelle-Zélande est pour vous!
  • Les Néo-zélandais marchent souvent pieds nus où que ce soit. Nous avons même vu un type faire une rando pieds nus à Queenstown, sur un sentier plein de cailloux.. aïe!
  • Le point précédent explique pourquoi il y a de la moquette partout dans les maisons à l’exception de la salle de bain et de la cuisine;
  • Manifestement, l’isolation et le chauffage ne doivent pas être efficaces l’hiver : toutes les auberges proposent des bouillottes pour leurs clients;
  • Ne culpabilisez pas si vous écrasez des opossums sur la route : ils ont été introduits par les colons, sont devenus trop nombreux et menacent la faune et flore endémiques (je ne vous encourage pas non plus hein!). Par ailleurs leur fourrure est mélangée à du mérinos pour la confection de certains lainages;
  • Il y a plus de 40 millions de moutons et 10 millions de vaches pour 4 millions d’habitants. Autant dire que vous croiserez plus de bétails que de Néo-zélandais;
  • Malheureusement l’agriculture et l’élevage sont responsables d’une grande partie de la déforestation du pays (qui avant les colonisations maorie et européenne était recouverte de forêt primaire à plus de 80%). Les moutons c’est bien, en abuser ça craint;
  • Les forêt primaires se font également grignoter par l’introduction du sapin (espèce non indigène liée à l’économie du bois pour les habitations, le papier, etc.).

Voyage Nouvelle Zelande - Moutons

Notre itinéraire 

Les récits détaillés du road trip seront mis en ligne prochainement. N’hésitez pas à revenir nous voir!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire !
Entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.